LE MOT DU DELEGUE GENERAL


A nous le Souvenir,
A eux l’Immortalité



Pascal SOLOFRIZZO
Délégué Général du Souvenir Français
Pour le Département de la Meurthe et Moselle



Mesdames et Messieurs, Chèr(e)s Ami(e)s du Souvenir Français,

Gardien de notre Mémoire, le SOUVENIR FRANÇAIS, créé en 1887 et reconnu d’utilité publique depuis 1906, est une des plus anciennes associations privées françaises.

N’ayant aucune attache politique, libre de tout lien confessionnel ou philosophique, distincte des associations d’anciens combattants, car notre association se renouvelle sans cesse, sa mission n’étant pas limitée dans le temps, le SOUVENIR FRANÇAIS est ouvert à toutes celles et à tous ceux qui, Français ou étrangers, ont " une certaine idée de la France " et de l’idéal de liberté pour lesquels nos anciens se sont sacrifiés depuis la révolution.

Le Souvenir Français réunit en France près de :
- 200 000 adhérents dont environ 4000 dans notre département de Meurthe et Moselle
- 1700 comités locaux dont 32 en Meurthe et Moselle,
- 98 délégations régionales, ainsi que 68 représentants à l’étranger.

Chaque année le Souvenir Français entretient, rénove et fleurit plus de 130 000 tombes, restaure plus de 250 monuments, réalise quelques 40 stèles et monuments commémoratifs.

La transmission de cet héritage de mémoire aux générations plus jeunes se poursuit de façon constante depuis la création de l’association qui organise chaque année expositions, colloques et voyages pour plusieurs milliers de jeunes scolaires sur les lieux de mémoire.

Prenons soin de dire à nos enfants que le sacrifice de tous leurs aînés doit rester vivant dans nos cœurs car la Paix n’est jamais définitivement acquise.

« La perte de la mémoire du passé est sans doute la pire infortune qui puisse frapper un peuple ainsi qu’un individu ».

Cette pensée de l’historien Ferdinand Lot résume avec force l’importance des commémorations qui nous rassemblent au fil des ans devant nos Monuments aux Morts.

lundi 11 juillet 2016

Longwy/17 JUIN/Collège Albert LEBRUN/Récompenses Concours national de la Résistance et de la Déportation.



 Après la cérémonie de remise des prix du Concours National de la Résistance et de la Déportation 2015/2016 qui s'est déroulée le dimanche 05 juin 2016 à l’Hôtel de Ville de Nancy et dont thème était : "Résister par l’art et la littérature", une cérémonie locale était organisée par la direction du collège Albert Lebrun afin de mettre à l’honneur les lauréats de cet établissement. La remise des prix s’est faite en présence, entre autres, de l'adjointe déléguée à la vie associative, représentant le maire de Longwy, député de la 3ème circonscription, de Fernand NEDELEC résistant ancien chef de réseau du Toulois ("maquis 15"), de Bruno GUILLOTIN et de Ghislain GUERBERT respectivement président et 1er vice-président du comité du Souvenir Français du Pays de Longwy.


Diplôme décerné aux classes de 3ème pour leur 5ème place dans la catégorie "mémoires collectives"


Le Concours National de la Résistance et de la Déportation, créé en 1961 par le ministre de l’Education nationale Lucien Paye, vise à transmettre à la jeune génération l’Histoire et la mémoire de la Résistance et de la Déportation ainsi que la responsabilité d’un devoir, celui de la vigilance. Il est un outil de transmission de valeurs fondamentales de la République dont le dénominateur commun est le respect de la personne humaine. Il perpétue chez les jeunes français le souvenir des sacrifices consentis pour le rétablissement de l’ordre républicain.



Les intervenants, à tour de rôle, ont rendu hommage aux enseignants qui ont guidé les travaux récompensés aujourd’hui et félicité chaleureusement les élèves, qui se sont résolument impliqués dans les épreuves de cette année, même ceux qui n'ont pas été primés. Leur engagement est le plus bel hommage qu’ils peuvent adresser à leurs aînés. Il donne confiance en la France, en sa jeunesse, en son avenir.