LE MOT DU DELEGUE GENERAL


A nous le Souvenir,
A eux l’Immortalité



Pascal SOLOFRIZZO
Délégué Général du Souvenir Français
Pour le Département de la Meurthe et Moselle



Mesdames et Messieurs, Chèr(e)s Ami(e)s du Souvenir Français,

Gardien de notre Mémoire, le SOUVENIR FRANÇAIS, créé en 1887 et reconnu d’utilité publique depuis 1906, est une des plus anciennes associations privées françaises.

N’ayant aucune attache politique, libre de tout lien confessionnel ou philosophique, distincte des associations d’anciens combattants, car notre association se renouvelle sans cesse, sa mission n’étant pas limitée dans le temps, le SOUVENIR FRANÇAIS est ouvert à toutes celles et à tous ceux qui, Français ou étrangers, ont " une certaine idée de la France " et de l’idéal de liberté pour lesquels nos anciens se sont sacrifiés depuis la révolution.

Le Souvenir Français réunit en France près de :
- 200 000 adhérents dont environ 4000 dans notre département de Meurthe et Moselle
- 1700 comités locaux dont 32 en Meurthe et Moselle,
- 98 délégations régionales, ainsi que 68 représentants à l’étranger.

Chaque année le Souvenir Français entretient, rénove et fleurit plus de 130 000 tombes, restaure plus de 250 monuments, réalise quelques 40 stèles et monuments commémoratifs.

La transmission de cet héritage de mémoire aux générations plus jeunes se poursuit de façon constante depuis la création de l’association qui organise chaque année expositions, colloques et voyages pour plusieurs milliers de jeunes scolaires sur les lieux de mémoire.

Prenons soin de dire à nos enfants que le sacrifice de tous leurs aînés doit rester vivant dans nos cœurs car la Paix n’est jamais définitivement acquise.

« La perte de la mémoire du passé est sans doute la pire infortune qui puisse frapper un peuple ainsi qu’un individu ».

Cette pensée de l’historien Ferdinand Lot résume avec force l’importance des commémorations qui nous rassemblent au fil des ans devant nos Monuments aux Morts.

samedi 30 mai 2015

SUR LES TRACES DES POILUS

Phase ultime du projet « Léon Husson » labellisé par la mission du Centenaire de la Première guerre mondiale, l’excursion qui concernait les classes de CM2 ayant participé au jeu-concours organisé par le Comité de Laxou, s’est déroulée le 28 mai 2015, près de Lunéville.

Après ses interventions pédagogiques sur le devoir de mémoire et les deux conflits mondiaux dans les écoles Zola, Pergaud et Schweitzer et les remises de prix aux enfants ayant répondu au quiz, le comité a organisé un voyage sur le site de Friscati -Mouton Noir.

Près d’une centaine d’enfants et leur encadrement ont été accueillis dès leur arrivée sur la Colline du Léomont, par les bénévoles du site de Friscati-Mouton Noir et Jean-Paul Seichepine, président du comité de Lunéville du Souvenir Français.
Les guides ont précisé aux visiteurs que c’est sur les pentes de cette colline qu’eut lieu la première victoire française en août 1914. La statue du Poilu du Léomont, inaugurée le 18 juin 1922, en présence du Maréchal Foch, rappelle les douloureux combats qui s’y déroulèrent. 






















A l’issue d’une agréable randonnée d’1,5 km sur le sentier de mémoire, jalonné de figurines en ferronnerie, reliant le monument à l’Espace Muséal Chaubet et à la Nécropole du Mouton Noir-Friscati, des groupes ont été formés pour les visites commentées.

 



























Alternativement les élèves de CM2 ont découvert la nécropole Nationale qui s’étend sur plus d’un hectare et demi et regroupe les corps de 3751 soldats français morts entre 1914 et 1918, la chapelle du Souvenir décorée d’éléments picturaux représentant les différents aspects de la bataille de 1914, l’espace scénographique avec ce soldat écrivant dans son carnet de guerre entre deux combats et le musée.




Par ailleurs, tous les enfants ont assisté à la projection d’un film documentaire très complet réalisé à partir d’images d’archives et de reconstitutions, retraçant les combats autour de Lunéville.


Enfin, les enfants, les enseignants, les parents accompagnateurs et les membres du Souvenir Français de Lunéville et de Laxou ont pique-niqué sur le site sous un soleil magnifique.
 
Les élèves ont bien mesuré la somme d’abnégation et de courage qu’a représenté le sacrifice des soldats et combien ces hommes avaient souffert pour défendre la Patrie. Ce sont des pages d’histoire qui s’inscriront dans leur esprit.