LE MOT DU DELEGUE GENERAL


A nous le Souvenir,
A eux l’Immortalité



Pascal SOLOFRIZZO
Délégué Général du Souvenir Français
Pour le Département de la Meurthe et Moselle



Mesdames et Messieurs, Chèr(e)s Ami(e)s du Souvenir Français,

Gardien de notre Mémoire, le SOUVENIR FRANÇAIS, créé en 1887 et reconnu d’utilité publique depuis 1906, est une des plus anciennes associations privées françaises.

N’ayant aucune attache politique, libre de tout lien confessionnel ou philosophique, distincte des associations d’anciens combattants, car notre association se renouvelle sans cesse, sa mission n’étant pas limitée dans le temps, le SOUVENIR FRANÇAIS est ouvert à toutes celles et à tous ceux qui, Français ou étrangers, ont " une certaine idée de la France " et de l’idéal de liberté pour lesquels nos anciens se sont sacrifiés depuis la révolution.

Le Souvenir Français réunit en France près de :
- 200 000 adhérents dont environ 4000 dans notre département de Meurthe et Moselle
- 1700 comités locaux dont 32 en Meurthe et Moselle,
- 98 délégations régionales, ainsi que 68 représentants à l’étranger.

Chaque année le Souvenir Français entretient, rénove et fleurit plus de 130 000 tombes, restaure plus de 250 monuments, réalise quelques 40 stèles et monuments commémoratifs.

La transmission de cet héritage de mémoire aux générations plus jeunes se poursuit de façon constante depuis la création de l’association qui organise chaque année expositions, colloques et voyages pour plusieurs milliers de jeunes scolaires sur les lieux de mémoire.

Prenons soin de dire à nos enfants que le sacrifice de tous leurs aînés doit rester vivant dans nos cœurs car la Paix n’est jamais définitivement acquise.

« La perte de la mémoire du passé est sans doute la pire infortune qui puisse frapper un peuple ainsi qu’un individu ».

Cette pensée de l’historien Ferdinand Lot résume avec force l’importance des commémorations qui nous rassemblent au fil des ans devant nos Monuments aux Morts.

samedi 19 août 2017

Devoir de Mémoire à Verdun




       
        
Une Education à la Citoyenneté à travers l’Histoire de France.
 
SUR LES TRACES DES POILUS.

Dans le cadre de leur projet de classe, les élèves de CM1 de l’école primaire Jean Moulin se sont rendus à Verdun, haut lieu d’Histoire et de Mémoire de la Grande Guerre, en présence de plusieurs membres du Comité, de leur enseignante et de Mélanie, une jeune guide dont les explications sont venues en complément des connaissances acquises en classe.
Après avoir parcouru le Village détruit de Fleury, découvert le lieu-dit « La Tranchée des Baïonnettes » et son histoire ou… légende, ils ont visité le Fort de Douaumont, puis l’Ossuaire, symbole de la Bataille de Verdun, où reposent les restes de 130 000 soldats inconnus, très émus, impressionnés, toujours respectueux des lieux.
Ils ont gravi les 220 marches de la Tour-Lanterne de 46 m qui offre un panorama sur l’ensemble du Champ de bataille et sur la Nécropole nationale qui rassemble plus de 16 000 soldats morts au Champ d’Honneur. Là encore, l’émotion était palpable.
Ils ont ensuite assisté à la projection, dans l’enceinte de l’Ossuaire, d’un court-métrage intitulé, « Verdun, des Hommes dans la boue. »

Le Village détruit de Fleury.

          
La Tranchée des Baïonnettes.
Le Fort de Douaumont, l'Ossuaire de Douaumont.


Une vue sur la Nécropole depuis la Tour-Lanterne.
 









































Après un rapide pique-nique, les enfants se sont dirigés vers la Citadelle souterraine. A bord de petits wagonnets audio guidés, ils ont découvert différentes scènes de la vie quotidienne des soldats, pendant la bataille, avant de monter en ligne ou en redescendant du front.
Dans une des casemates, ils ont pu assister à la reconstitution de la Cérémonie du 10 novembre 1920, au cours de laquelle fut choisi le Soldat Inconnu qui repose aujourd’hui sous l’Arc de Triomphe.

Reconstitution de la Cérémonie du 10 Novembre 1920.
 
Une journée riche en enseignements au cours de laquelle les enfants ont pu mesurer le prix du sacrifice de tous ces hommes qui ont combattu pour notre Liberté.

Remise de chèque par le Président du Comité à l'enseignante de CM1 qui a porté le projet de voyage scolaire.

Crédit photo : Bernard Veriter-Gilles Ordureau.